Graine de Liens, un projet collectif avant tout !

with Pas de commentaire
gef
Copyright @lavenir.net

Vous commencez à le savoir : l’épicerie Graine de Liens est une initiative citoyenne. Mais à part ses 3 administratrices Sophie, Jessica et Stéphanie, qui se cache derrière ce projet ? Interview de François et Julie, membres-organisateurs du Groupe Eghezée-Fernelmont en Transition (GEF).

L’épicerie Graine de Liens est un projet émanant du GEF. Mais qu’est ce que le GEF et quelles sont ses missions ?  

Julie : « Le groupe Eghezée et Fernelmont en Transition rassemble et initie des projets ayant pour but de rendre notre société plus résiliente (moins dépendante du pétrole, prête à affronter une crise climatique ou économique), plus solidaire et plus respectueuse de la nature et des hommes. »

François ajoute que cela passe par l’organisation d’activités ciblées et conviviales,  proposant à chacun des solutions alternatives en matière de consommation d’énergie sur les idées suivantes.

Les messages sont clairs :

  • Évitons le gaspillage et l’hyper-consommation grâce à la Donnerie, au Low-Tech et aux Repair Cafés;
  • Sensibilisons les citoyens à la non-pollution et à la nature grâce au « Zéro déchet » et aux ambassadeurs de la propreté;
  • Retrouvons la solidarité entre nous en créant des liens dans nos activités et en nous rendant service;
  • Favorisons les circuits courts et les petits producteurs en achetant « local » ;
  • Utilisons en toute sécurité la mobilité douce ;
  • Encourageons et soutenons les initiatives d’éducation alternative dans nos villages ;
  • etc…

Quel rapprochement pouvons-nous faire avec les objectifs visés par le GEF et l’épicerie?

Tout le monde s’accorde sur une même philosophie du projet : il s’agira d’une épicerie… mais pas que !

« Elle doit d’abord permettre aux gens de recréer du lien, de la solidarité mais aussi de favoriser les circuits courts en apportant une nourriture de qualité à tous les citoyens (le bio pour tous) », explique François. « Ce sera un lieu de conscientisation, de rencontre. L’épicerie facilitera la tâche à ceux qui souhaitent changer leurs habitudes de consommation. », complète Julie.

Il reste à Graine de Liens de poursuivre sa route vers une véritable concrétisation de ses objectifs… et la motivation ne manque pas.

Julie suit de près l’évolution de Graine de Liens, en participant aux travaux d’aménagement du lieu quand elle en a l’occasion, « car depuis longtemps, ce qu’il manque au GEF est un lieu de rencontre. L’épicerie sera ce lieu où les énergies vont converger, d’où les idées vont émerger. »

Quant à François, il apporte tout son savoir-faire technique, très précieux dans cette phase du projet.

***

Julie fait partie de l’équipe qui coordonne les Repair cafés. Des bénévoles y proposent leurs services pour réparer des objets défectueux et ainsi, éviter de devoir les jeter, donc limiter la surconsommation. Le prochain Repair Café se tiendra le dimanche 8 mars à Forville. Infos : https://www.gefentransition.be/ (onglet Agenda)

François gère entre-autres la Donnerie avec d’autres citoyens. Infos : http://www.donnerieeghezee.be/#Donnerie